Catégories socioprofessionnelles (CSP)

Le profil du Loir-et-Cher observé sous l'angle des catégories socioprofessionnelles, recèle quelques particularités : le poids important des retraités et des ouvriers.

 

  • La singularité la plus marquée concerne les retraités qui constituent un tiers de la population, soit 3,8 points de plus qu'en région Centre-Val de Loire et même 6,6 points de plus qu'en France métropolitaine. Dans trois secteurs du département, la proportion s'élève à plus de 40 % (dans les régions de Montoire-sur-le-Loir, Savigny-sur-Braye, Droué,  Montrichard, Saint-Aignan, Romorantin et Salbris).
  • Le poids des ouvriers (15,5 %) y est sensiblement plus important qu'aux échelons géographiques supérieurs (Région : 14,4 % ; France métropolitaine : 12,6 %).
  • La proportion de cadres ou de personnes relevant de professions intellectuelles supérieures est moindre. Le même constat vaut pour les professions dites intermédiaires.
  • À noter la faible proportion des autres personnes sans activité professionnelle (chômeurs n'ayant jamais travaillé et inactifs divers autres que retraités) : 11,9 % (Région : 13,6 % ; France métropolitaine : 16,5 %).

Population de 15 ans ou plus selon la catégorie socioprofessionnelle (en %)

Catégorie socioprofessionnelle19992015
Agriculteurs exploitants 1,9 1,1
Artisans, commerçants, chefs d'entreprise 3,6 3,6
Cadres et professions intellectuelles supérieures 4,2 5,6
Professions intermédiaires 10,1 12,4
Employés 15,7 16,1
Ouvriers 18,3 15,5
Retraités 28,9 33,8
Autres personnes sans activité professionnelle 17,2 11,9
Ensemble (en nb) 259 258 274 617

D'après source : Insee RP 1999 et 2015 - exploitations complémentaires

 

Population de 15 ans ou plus selon la catégorie socioprofessionnelle (en %)

D'après source : Insee, RP 2015, exploitation complémentaire

Catégorie socioprofessionnelle
La nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles dite PCS classe la population selon une synthèse de la profession, de la position hiérarchique et du statut (salarié ou non). Elle comporte trois niveaux d'agrégation emboîtés :
- les groupes socioprofessionnels (8 postes) ;
- les catégories socioprofessionnelles (24 et 42 postes) ;
- les professions (486 postes).
L'analyse proposée ici porte sur un regroupement en 8 postes : “Agriculteurs exploitants”, “Artisans, commerçants, chefs d'entreprise”, “Cadres et professions intellectuelles supérieures”, “Professions intermédiaires”, “Employés”, “Ouvriers”, “Retraités” et les” Autres personnes sans activité professionnelle”.

 

 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.