AccueilEconomie et conjonctureTourismePoids économique

Recommander Imprimer

Le poids économique du tourisme

Publié le 05/02/13

Avec près de 3 500 emplois salariés, le tourisme est désormais le 5ème secteur d’activité du département, devant par exemple l’industrie automobile ou le secteur agro-alimentaire. L’impact sur l’économie locale d’une manifestation telle que le Game Fair est important. Ses visiteurs dépensent en moyenne 58 € par jour pour l’hébergement et la restauration ce qui représente globalement un apport estimé entre 2,5 et 3,5 millions d’euros.



Le tourisme constitue la 5e activité économique du département en termes d'emploi

  • Si on s’en tient aux activités caractéristiques du tourisme, telles que définies par la DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services), le Loir-et-Cher comptabilisait près de 3 500 emplois fin 2010. Rappelons que cette définition prend en compte les secteurs de l’hébergement et de la restauration mais ignore les activités des sites touristiques.
  • Le poids de ces activités est très important dans l'activité départementale. Elles regroupent 4,5 % des emplois salariés du secteur privé contre respectivement 3,7 % et 5,2 % pour la région Centre et la France.
  • Cela positionne le Loir-et-Cher au 39ème rang national, les nombreux départements situés en façade maritime ou en haute montagne (les hauts-lieux du tourisme) occupant les premiers rangs.
  • 5e activité du département en termes d’effectifs salariés du secteur privé. Ce classement est issu de l’exploitation des données Pôle Emploi au niveau de nomenclature d’activités en 88 postes. Ce secteur pèse aujourd’hui plus que l’automobile ou que les industries alimentaires.
  • Un gain de 622 salariés en 16 ans : une progression (+ 22 %)  bien supérieure à celle de l'ensemble des activités (+ 11 %).
  • L'emploi est fortement concentré géographiquement en Vallée de la Loire et en Sologne. Les communes de Blois et Chaumont-sur-Tharonne se partagent 40 % des effectifs salariés du tourisme.

Evolution comparée de l’effectif salarié des activités caractéristiques du tourisme 
et de l'ensemble du secteur privé en Loir-et-Cher - base 100 en 1993


 * D’après sources : Pôle Emploi (données provisoires au 31/12/2010)  et Observatoire (base rectifiée)

 

 Principaux secteurs d'activités du Loir-et-Cher selon le nombre d’emplois salariés du secteur privé en Loir-et-Cher au 31 décembre 2010 (nomenclature en 88 postes)

 

* D’après sources : Pôle Emploi (données provisoires au 31/12/2010)  et Observatoire (base rectifiée) - Nomenclature NAF 2008 en 88 postes



Les retombées économiques du Game Fair

Le Game Fair en Loir-et-Cher, rendez-vous incontournable des chasseurs à Chambord a accueilli 54 000 visiteurs entre le 18 et le 20 juin 2010.

  • 275 exposants (armuriers, éleveurs de chiens, couteliers, agents de voyages…)
  • La moitié des visiteurs sont originaires de l’extérieur de la région Centre.
  •  45 % des visiteurs (résidant hors du Loir-et-Cher) dorment une nuit dans le département à l'occasion de la manifestation.
  •  Les visiteurs séjournant en Loir-et-Cher privilégient en premier lieu l'hôtellerie et le camping (y compris le camping-car) comme mode d'hébergement.
  •  La dépense moyenne par personne et par jour pour l'hébergement et la restauration des personnes ayant séjourné au moins une nuit dans le département est estimée à 58 euros environ.
  •  Une extrapolation de ces résultats conduirait à des retombées comprises entre 2,5 et 3,5 millions d'euros pour l'économie locale sur ces postes.
  • 2 visiteurs sur 10 (hors Loir-et-chériens) en ont profité pour se rendre dans un ou plusieurs sites touristiques.

L’édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher - Profil des visiteurs et impact économique

Les retombées économiques du Salon international des ULM

L'édition 2010 du Salon international des ULM a accueilli les 4 et 5 septembre environ 8 500 personnes au Breuil.

  •   7 visiteurs sur 10 n'habitent pas la région Centre.
  • 44 % des visiteurs résidant hors du Loir-et-Cher passent au moins une nuit dans le département à l'occasion du salon International des ULM, principalement à l'hôtel (46 %) et au camping installé sur le site même de la manifestation (39 %).
  •  La dépense moyenne par personne et par jour pour l'hébergement et la restauration des personnes ayant séjourné au moins une nuit dans le département est estimée à 56 euros environ, ce qui conduirait à estimer à environ 350 000 euros le budget global pour ces deux postes.

Salon international des ULM Profil des visiteurs et impact économique

Les retombées économiques de La Loire à Vélo

  • Plus de 30 000 cyclistes fréquentant les tronçons de la Loire à Vélo situés en Loir-et-Cher, parmi lesquels une forte proportion de touristes (53 % des km parcourus).
  • Une dépense moyenne  68 € par personne et par jour.
  • Des retombées économiques estimées à près de 25 millions d’euros pour l’ensemble des territoires du parcours.

Etude de fréquentation et de retombées économiques de La Loire à Vélo en 2010

Synthèse de l'étude sur la fréquentation et les retombées économiques de La Loire à Vélo en 2010. Etude réalisée en 2010 par Altermodal et ED Institut pour le compte du Comité régional du tourisme Centre-Val de Loire, de la Société publique régionale des Pays de la Loire et cofinancées par les DIRECCTE Centre et Pays de la Loire.

Présentation publique de l'étude fréquentation et retombées économiques de La Loire à Vélo


Les résultats mensuels de l'enquête de fréquentation de l'itinéraire "La Loire à Vélo"

Payday Loans In Ohio. Therefore, we can say that the active substances in its composition are more perfectly mixed. Vardenafil is not only present in the original Buy Levitra, but also as part of its analogs.