Contribuer à la réduction des inégalités de richesses

La pauvreté, l’isolement, sont sources de précarité et d’exclusion de la sphère sociale. Un autre facteur de risques d’instabilité réside dans les écarts de richesse. Plus ils sont importants, plus la cohésion de la population est difficile à obtenir. Le bien-être des habitants passe par une certaine harmonie des revenus.

Indicateurs phares :

Taux de pauvreté Indicateur disponible uniquement à l'échelle du département

Indice de Gini

Part des personnes âgées de 80 ans et plus vivant seules

Indicateurs complémentaires :

Part des pensions et retraites dans les revenus fiscaux des ménages

Éléments d'analyse

  • 12,2 % des ménages loir-et-chériens vivent sous le seuil de pauvreté en 2011 (14,3 % pour la France métropolitaine). Le département occupe le 22e rang national.
  • Les plus exposés sont les jeunes (16 % des 20 – 24 ans) et les familles monoparentales (30,4 %).
  • En cinq ans, entre 2006 et 2011, l’augmentation de la précarité est restée toutefois limitée : le taux a progressé de 0,9 point contre une hausse de 1,1 point en France métropolitaine.
  • La proportion élevée de population âgée pèse lourdement sur la structure des revenus dans lesquels les pensions et retraites prennent une place importante : 35,2 % des revenus fiscaux en Loir-et-Cher en 2010. C’est 7 points de plus qu’en France métropolitaine (28,2 %). Cette proportion atteint ou dépasse 40 % dans 6 communautés de communes ; elle est plus faible en Beauce.
  • En Loir-et-Cher, plus de 4 personnes âgées de 80 ans ou plus vivent seules.

Indicateurs phares

Taux de pauvreté

Territoire


Taux de pauvreté à 60 %

Loir-et-Cher

12,2 %

Centre

12,5 %

France métropolitaine

14,3 %

Source : Insee, Revenus disponibles localisés 2011

Taux de pauvreté
Il correspond à la proportion d'individus dont le niveau de vie est inférieur pour une année donnée à un seuil, dénommé seuil de pauvreté (exprimé en euros).
Taux de pauvreté à 50 %, 60%, 40 % Seuil de pauvreté
Un individu est considéré comme pauvre lorsqu'il vit dans un ménage dont le niveau de vie est inférieur au seuil de pauvreté. Le seuil est déterminé par rapport à la distribution des niveaux de vie de l'ensemble de la population. Eurostat et les pays européens utilisent en général un seuil à 60 % de la médiane des niveaux de vie.

Indice de Gini

Territoire

2009

2010

Beauce Val de Loire

0,296

0,296

Grande Sologne

0,318

0,311

Vallée du Cher et du Romorantinais

0,317

0,313

Vendômois

0,316

0,314

Châteaux

0,330

0,330

Loir-et-Cher

0,320

0,318

Région Centre

0,327

0,327

Source : INSEE

L'indice (ou coefficient) de Gini est un indicateur synthétique d'inégalités de salaires (de revenus, de niveaux de vie...). Il varie entre 0 et 1.
Il est égal à 0 dans une situation d'égalité parfaite où tous les salaires, les revenus, les niveaux de vie... seraient égaux.

A l'autre extrême, il est égal à 1 dans une situation la plus inégalitaire possible, celle où tous les salaires (les revenus, les niveaux de vie...) sauf un seraient nuls. Entre 0 et 1, l'inégalité est d'autant plus forte que l'indice de Gini est élevé.


Part des personnes âgées de 80 ans et plus vivant seules en 2011 (en %)


Territoire

2011

Agglopolys

42,3

Châteaux

41,9

Grande Sologne

41,5

Vallée du Cher et du Romorantinais

40,3

Vendômois

39,2

Beauce Val de Loire

38,4

Loir-et-Cher

40,5

Région Centre

41,7

France Métropole

42,6

Source : INSEE, RP 2011


Indicateurs complémentaires

Part des pensions et retraites dans les revenus fiscaux des ménages en 2010 (en %)

{flashchart type="bar_filled" grid_color="FFFFFF" height="300" y_step="20" y_min="0" y_max="60" data="Vallée du<br>Cher et du<br>Romorantinais, Grande<br>Sologne,Vendômois,Châteaux, Beauce Val<br>de Loire,,LOIR-ET<br>-CHER/40.8,37.7,36.5,31.4,30.7,,35.2" tooltip="#val# " c_color="78B571" precision="1" legend="2010" legend_fontsize="9"}PartPensionRevenu{/flashchart}


Source : Ministère des finances

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.