Recommander Imprimer

Préserver la qualité de l'air

Les dégradations de l'environnement et de l'état des ressources naturelles peuvent avoir des conséquences directes sur la santé des populations. Il est donc nécessaire de suivre l'évolution de certaines ressources clés comme l'air.


Indicateurs phares :


Émissions de gaz à effet de serre par habitant

Répartition des émissions de Gaz à effet de serre par secteur


Indicateurs complémentaires :


Émissions de gaz à effet de serre par habitant (département)

Émissions de gaz à effet de serre


Éléments d'analyse


  • Selon les dernières données de Lig’air (2008),  les émissions de gaz à effet de serre (GES) sont estimées à  3 043 282 tonnes eqCO2 sur l’ensemble du territoire départemental, soit 9,2 tonnes équivalent CO2 par an et par habitant. Ce ratio est égal à celui de la région, lui même supérieur à celui observé en France métropolitaine (8,3 tonnes équivalent CO2/an/hab).
  • Des territoires apparaissent plus émetteurs que d’autres en termes de GES. Les deux communautés du nord du département (Collines du Perche et Perche Vendômois) affichent des taux par habitant bien supérieurs à la moyenne régionale (respectivement 14,9 et 18,5 en tonnes équivalent CO2/hab.). C’est le cas aussi dans une moindre mesure des pays Beauce Val de Loire et de Grande Sologne.
  • Dans son profil d’émission par secteur,  le département se différencie avant tout par une contribution importante du secteur du transport générant un tiers des émissions départementales de GES contre 28 % à l’échelle régionale. 
  • Comme au niveau régional, l’agriculture est le deuxième secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre avec 28 % des émissions départementales
  • Si l’on prend en compte le secteur résidentiel et tertiaire, le bâti contribue à un quart des émissions de GES (proportion équivalente à celle de la région). 
  • A l’opposé, les émissions de GES de l’industrie (qui comprend ici le traitement des déchets, la construction et la production d’énergie) apparaissent en proportion inférieures à la moyenne régionale (14 % contre 18 %), alors même que ce secteur est important en Loir-et-Cher.
  • Précisons que le « trafic routier » est à l’origine de 45 % des émissions de dioxyde de carbone (CO2) qui représentent elles-mêmes 71 % des émissions départementales de GES.



Indicateurs phares



Émissions de gaz à effet de serre par habitant
(en tonnes équivalent CO2 par an par habitant)


Source : Lig'air - 2008 et Insee RP 2012



Inventaire des émissions par commune (LIg'AIr)



Répartition des émissions de Gaz à effet de serre en 2008 en Loir-et-Cher par secteur (en %)


D’après source : Inventaire cadastral  des émissions de GES de l’année 2008 (Inventaire_communale_2008_LigAir_v1).

Retour en haut de page


Indicateurs complémentaires


Émissions de gaz à effet de serre par habitant (département)
(en tonnes équivalent CO2 par an par habitant)



Source : Lig'air -Données 2008 et Insee 2010


Retour en haut de page




Émissions de gaz à effet de serre

Territoire

2005

2008

En tonnes équivalent CO2 par an par habitant en 2008

Beauce Val de Loire

326 030

332 997

12,5

Grande Sologne

450 580

373 558

12,1

Vallée du Cher et du Romorantinais

605 151

660 774

8,3

Vendômois

729 989

706 047

10,0

Châteaux

1 004 053

992 737

8

Agglopolys

850 399

865 998

8,3

Loir-et-Cher

3 096 023

3 043 282

9,2

Centre

23 816 697

23 379 832

9,2

Sources : Lig'air - 2005 et 2008 et Insee RP 2012



Retour en haut de page




Payday Loans In North Carolina. This is a permit to the world of pleasure and the lasting sex. Cialis Super Active online is a drug, the quality level of which is determined by its action speed.