Maîtriser la consommation d'énergie

Un habitat vieillissant, insuffisamment isolé, est la cause de nombreuses pertes énergétiques ; de surcroît, il est le plus souvent connoté à un mode de chauffage polluant. Les enjeux sont multiples, aussi bien sur le budget des ménages que pour l’environnement.

Indicateurs phares :


Consommation électrique par an et par habitant (en kWh)

Évolution de la part des résidences principales dont le combustible principal est le fioul

Part des logements des organismes sociaux classés en étiquette E, F ou G

Indicateurs complémentaires :

Part des résidences principales dont le combustible principal est le fioul

Part des résidences principales construites avant 1975

Nombre de nouvelles constructions suivant les règlementations thermiques (RT) pour 100 logements existant en 1999

Eléments d'analyse :

  • Selon les données sur les livraisons d’électricité (2012), la consommation d’électricité moyenne s’élève en Loir-et-Cher à 6 165 kwh par an et par habitant, ce qui le place au 74e rang des départements les moins consommateurs.
  • Ce ratio est supérieur à la moyenne régionale (6 031 kwh), elle-même plus élevée que la moyenne observée en France métropolitaine (5 704 kwh).
  • 58 % de la consommation électrique en Loir-et-Cher est imputable aux particuliers et aux artisans/commerçants, c’est 3 points de plus qu’au niveau national. Ce constat est sans doute lié là encore aux caractéristiques de l’habitat départemental.
  • L’habitat des Pays Beauce-Val de Loire et Vendômois est relativement ancien puisque respectivement  64 et 67 % des résidences principales ont été construites avant 1975, année de la première réglementation thermique (Loir-et-Cher - 59 %).

Indicateurs phares

Consommation électrique par an et par habitant en 2012 (en kWh)

Territoire

Consommation totale (en MWh)

Consommation par habitant (en kWh)

Beauce Val de Loire

148 456

5 556

Châteaux

800 678

6 385

Vallée du Cher et du Romorantinais

475 580

5 952

Grande Sologne

181 113

6 134

Vendômois

443 525

6 262

Loir-et-Cher

2 044 846

6 165

Région Centre

15 419 379

6 031

France Métropolitaine

361 351 402

5 704

D'après source : SOeS - Données locales relatives aux livraisons - 2012, Insee RP 2012

Évolution de la part des résidences principales dont le combustible est le fioul (en points)

{flashchart type="bar_filled" grid_color="CCCCCC" height="300" y_step="1" y_min="-10" y_max="0" y_legend="en points" data="Beauce Val<br>de Loire,Grande<br>Sologne,Vallée du<br>Cher et du<br>Romorantinais,Châteaux,Vendômois,,LOIR-ET<br>-CHER/-6.3,-5.4,-4.3,-4,-3.3,,-4.2" tooltip="#val# points" c_color="F7B101" precision="1" legend="Evolution 2007/2012," legend_fontsize="9"}EVOPARTRP_FioulPays{/flashchart}

D'après source : Insee RP 2007, RP 2012



Part des logements des organismes sociaux classés  E, F ou G au 1er janvier 2013 (en %)


Territoire


Nombre de logements sociaux des organismes HLM


Nombre de logements sociaux des organismes HLM ayant eu un DPE (classe énergie)

Part des logements des organismes HLM
en étiquette E, F ou G (en %)

Classe de consommation d’énergie

Classe de l’impact des consommations d’énergie sur l’effet de serre

Beauce Val de Loire

795

412

25,2

73,1

Châteaux

10 047

6 257

24,6

67,5

Vallée du Cher et du Romorantinais

3 575

2 491

40,3

57,7

Grande Sologne

2 012

1 794

34,9

56,5

Vendômois

4 177

3 455

21

54,8

Loir-et-Cher

20 606

14 409

27,7

61,5

France métropole

4 595 600

2 598 700

26

46

D'après source : RPLS au 01/01/2013 ((hors Epieds-en-Beauce et Charsonville)



Définition de l'indicateur
Un logement est dit énergivore s’il a une consommation en énergie primaire par mètre carré (m²) et par an supérieure à 230 Kwh (étiquette E, F ou G du diagnostic de performance énergétique). Le diagnostic de performance énergétique est un document informatif qui donne un aperçu de la performance énergétique d’un logement par une estimation de sa consommation énergétique et de son taux d’émission de gaz à effet de serre. Le DPE doit être réalisé dans tous les logements sociaux d’habitation, exceptés ceux destinés à être occupés moins de quatre mois par an.
Pour mesurer la performance énergétique d’un logement, le professionnel utilise deux étiquettes :
• une étiquette « énergie » indiquant la consommation énergétique annuelle du logement sur une échelle allant de A (consommation faible, inférieure à 51 kilowattheures/m2) à G (consommation importante, supérieure à 450 kilowattheures/m2),
• et une étiquette « climat » indiquant l’impact annuel de cette consommation énergétique sur les émissions de gaz à effet de serre sur une échelle allant de A (émission faible, inférieure à 6 kilos d’équivalent carbone/m²) à G (émission importante, supérieure à 80 kilos d’équivalent carbone/m²).

Retour en haut de page

Indicateurs complémentaires

Part des résidences principales dont le combustible principal est le fioul (en %)

{flashchart type="bar_filled" grid_color="FFFFFF" height="300" y_step="10" y_min="0" y_max="40" y_legend="en %" data="Châteaux,Vallée du<br>Cher et du<br>Romorantinais,Grande<br>Sologne,Vendômois,Beauce Val<br>de Loire,,LOIR-ET<br>-CHER/16.7,20.6,22.8,23.4,33.2,,20.8|12.7,16.2,17.4,20.1,26.9,,16.5" tooltip="#val# %" c_color="78B571,497020" precision="1" legend="2007,2012" legend_fontsize="9"}PARTRPfioulPays{/flashchart}

Source : Insee RG 2007, 2012



Part des résidences principales construites avant 1975 (en %)

{flashchart type="bar_filled" grid_color="FFFFFF" height="300" y_step="20" y_min="0" y_max="80" y_legend="en %" data="Châteaux,Vallée du<br>Cher et du<br>Romorantinais,Grande<br>Sologne,Vendômois,Beauce Val<br>de Loire,,LOIR-ET<br>-CHER/55.09967996,57.98349847,58.06233101,64.0736701,67.01076339, ,58.86975056"
" tooltip="#val# %" c_color="497020" precision="1" legend="2008," legend_fontsize="9"}PARTRP_75Pays{/flashchart}

Source : INSEE 2008 (dernière année disponible - Données non disponibles en 2011 suite à changement de questionnaire)



Retour en haut de page

Nombre de nouvelles constructions suivant les réglementations thermiques (RT)
pour 100 logements existants en 1999 (en nombre)

{flashchart type="bar_stack" grid_color="FFFFFF" height="300" y_step="2" y_min="0" y_legend="en nombre" data="Châteaux,Grande<br>Sologne,Beauce Val<br>de Loire,Vallée du<br>Cher et du<br>Romorantinais,Vendômois/7.80606892099104,5.65531434105399|6.49830426356589,4.8812984496124|5.94395366524308,4.73293160943076|5.08505722986454,3.48892155833246|5.34618509905013,2.10709182100927" tooltip="#val# logements suivant une RT" c_color="78B571,497020" precision="1" legend="RT 2000, RT 2005, " legend_fontsize="9"}GraphRTPAYS{/flashchart}

Source : SITADEL2-2010, INSEE-RGP 1999


Retour en haut de page

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.