AccueilEnvironnement et urbanismeDéchetsLes déchets ménagers

Recommander Imprimer

Les déchets ménagers

Environ 200 000 tonnes de déchets collectées en 2013 en Loir-et-Cher (+ 0,9 % en 1 an), soit 1,6 kg de déchets par jour et par habitant. Les efforts des collectivités pour favoriser le recyclage se poursuivent. Plus de 60 % des déchets sont collectés en mode séparatif et près de 80 % de ces déchets sont orientés vers les filières de recyclage, le compostage ou le réemploi.


L’organisation territoriale de la collecte des déchets

Les équipements et les filières de traitement

Les gisements

 

Les flux de déchets

 

Les taux de valorisation

 


Consulter le dernier tableau de bord réalisé sur la collecte et le traitement des déchets ménagers et assimilés en Loir-et-Cher -  Juillet 2015


L’organisation territoriale de la collecte des déchets

Les équipements et les filières de traitement

  • 51 déchèteries en activité fin 2013 (+ 2 situées en Loir-et-Cher mais hors Plan).
  • 1 déchèterie pour 6 656 habitants en moyenne dans le département selon les dernières données de population publiées par l’INSEE. Le ratio national serait de 1 pour 13 800 habitants selon les derniers éléments disponibles (ADEME, bilan 2011).
  • L’incinération est le principal mode de traitement des ordures ménagères brutes de notre département. 84 % des ordures ménagères brutes du Loir-et-Cher sont incinérées.
  • 54 % des déchets issus de la collecte sélective sont recyclés.

Les gisements


  • Le volume global annuel des déchets collectés en Loir-et-Cher est relativement stable, oscillant depuis 2007 autour des 200 000 t.
  • 200 882 tonnes de déchets collectées en 2013, soit une hausse de près de 1 % par rapport à 2012.
  • Diminution de la collecte des ordures ménagères résiduelles (OMR) alors que la collecte sélective augmente en raison d'apports importants de matériaux dans les déchèteries (+ 7,2 % en 2013, soit 6 200 t de plus).
  • La quantité annuelle de déchets collectés par habitant s’établit à 590 kg, égalant le ratio départemental établit en 2003 et celui au niveau national calculé par l'ADEME pour 2011.
  • Les efforts des collectivités pour favoriser le recyclage se poursuivent. Plus de 60 % des déchets sont collectés en mode séparatif et près de 80 % de ces déchets sont orientés vers les filières de recyclage, le compostage ou le réemploi (pour les déblais et gravats).



Evolution des quantités de déchets ménagers collectées par type de collecte

(hors boues des stations d'épuration et déchets verts des plates-formes attachées aux ISDND)

 

                                                                                                                                                                              en tonnes


Collecte ordinaire

Collecte sélective

Collecte  séparative (apport volontaire et porte à porte)

Déchèteries

Encombrants en porte à porte

Déchets verts des plates-formes

Total

1998*

 118 824

47 740 

7 982 

 38 936

 822


166 564 

2006

 89 779

 103 150

 25 182

 76 573

 577

818 

192 929 

2007**

 91 183

 109 361

 26 094

 79 516

 463

3 288 

200 544 

2008

89 053 

 109 354

26 002 

 80 700

 201

2 451 

 198 407

2009

86 917

116 465

26 909

84 526

345

4 685

203 382

2010

84 693

112 170

26 813

80 517

297

4 542

196 863

2011

82 966

120 406

27 920

88 863

283

3 340

203 372

2012

81 414

117 630

27 376

86 254

303

3 697

199 044

2013

79 562

121 320

27 166

92 467

266

1 421

200 882

* Quantités indiquées dans le Plan, correspondant à des périmètres légèrement différents.

** Données corrigées pour le secteur III en raison d'un double compte des ordures ménagères collectées dans les communes rattachées à Agglopolys.

D'après source : Observatoire de l'Economie et des Territoires

 


Quantités de déchets ménagers collectées


 


D'après source : Observatoire de l'Economie et des Territoires



 Evolution des quantités de déchets ménagers et assimilés collectées en collecte ordinaire et sélective




D'après source : Observatoire de l'Economie et des Territoires



 Les flux de déchets

  •  87% des déchets sortant de notre département sont orientés vers des filières de valorisation.
  • Le Loir-et-Cher exporte en 2013 toujours plus de matériaux et résidus qu'il n'en reçoit (102 000 t contre 59 000 t).

Les taux de valorisation

 

 

 

 

 

Haut de page

There are three major facts that should be watched out for in all payday loans in the United States. In this section we give only a brief summary recommendation for admission of Levitra. Full information can be found in the instructions for receiving medications with vardenafil.


 

 


Pour en savoir plus sur ce thème :