AccueilEnvironnement et urbanismeTrame verte et bleue

Recommander Imprimer

Trame verte et bleue en Loir-et-Cher

La Trame Verte et Bleue, qu'est ce que c'est ?

La Trame Verte et Bleue, pourquoi ?

Quels sont les autres atouts de la Trame Verte et Bleue ?


Il est désormais établi que la principale cause de la perte de biodiversité à l’échelle mondiale résulte de la disparition et de la fragmentation des habitats naturels, conséquences de l’accroissement accéléré des activités humaines au cours du siècle dernier.


Ce constat a fait évoluer les stratégies de protection de la nature, longtemps restées cantonnées à la protection de sites isolés abritant des espèces ou des milieux vulnérables, rares ou menacés. Cette logique laisse place à une stratégie plus globale qui s’appuie sur la construction de réseaux écologiques aussi appelés Trames Vertes et Bleues (TVB).


Cette approche, mesure phare du Grenelle de l’Environnement, cherche à résorber les effets de la fragmentation et de l’isolement des milieux naturels. La préservation des sites de biodiversité remarquable s’accompagne désormais de la recherche d’une gestion pertinente des éléments de nature plus « ordinaire » qui les relient et qui constituent ce qu’on appelle les corridors biologiques ou coupures vertes.



En Loir-et-Cher, le Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l’Environnement de Loir-et-Cher (CDPNE) réalise avec la Chambre d'Agriculture de Loir-et-Cher plusieurs études Trame Verte et Bleue à l'échelle des pays en partenariat avec les associations naturalistes.



TVB Pays des Châteaux et Beauce Val de Loire

TVB Pays Vendômois

TVB Sologne

TVB Pays de la Vallée du Cher et du Romorantinais




La Trame Verte et Bleue, qu'est ce que c'est ?

Selon la Loi Grenelle II, la Trame Verte (la composante terrestre) intègre :
- les espaces naturels importants pour la préservation de la biodiversité dit "noyaux de biodiversité",
- les corridors écologiques constitués d'espaces naturels ou semi-naturels ainsi que des formations végétales linéaires ou ponctuelles, permettant de relier les Noyaux de biodiversité.

Selon la Loi Grenelle II la Trame Bleue (la composante aquatique) intègre:   
- les cours d'eau, parties de cours d'eau ou canaux importants pour la préservation de la biodiversité,    
- tout ou partie des zones humides importantes pour la préservation de la biodiversité.




schemaTVB



Haut de page


La Trame Verte et Bleue, pourquoi ?


De nombreuses espèces ont besoin de se déplacer pour accomplir leur cycle de vie et se reproduire. Or, la croissance des activités humaines ne permet pas, dans certains cas, d'assurer ces besoins vitaux. En effet, aujourd'hui en France, la fragmentation des noyaux de biodiversité et des corridors écologiques, due à la construction d'infrastructures de transport et à l'étalement urbain, menace d'extinction une espèce d’oiseaux sur quatre, une espèce d’amphibiens et de reptiles sur cinq, une espèce de mammifères sur dix.


La Trame verte et bleue permet ainsi une prise en compte des enjeux de biodiversité dans les projets d’aménagement (documents d’urbanisme) portés par les différents acteurs. Elle est un véritable outil d’aménagement du territoire prenant en compte le déplacement des espèces dans le but d'enrayer la perte de biodiversité. Elle donne les moyens aux décideurs d’identifier les secteurs à enjeux sur leur territoire et d’établir un programme opérationnel d’actions visant à conforter la biodiversité et les supports de ses déplacements dans le paysage.


Quels sont les autres atouts de la Trame Verte et Bleue ?

Un outil de valorisation paysagère    

Les bosquets, haies bocagères, prairies, petites friches, cours d'eau…etc, sont autant d'éléments qui structurent le paysage. Leur conservation voire leur valorisation permet de lutter contre la banalisation et l'uniformisation d'un territoire. 

   
De plus, certains de ces éléments peuvent mettre en valeur le patrimoine bâti. D'autres, peuvent constituer des espaces de loisirs au sein d'espaces urbanisés. Par exemple, les chemins pédestres ou de vélo peuvent servir de corridors écologiques pour certaines espèces de la faune et de la flore.    


L'ensemble de ces éléments paysagers participent ainsi à la valorisation patrimoniale du territoire et peut favoriser l'attractivité touristique.


Un outil de régulation des risques    


La TVB contribue à la protection des eaux contre les pollutions mais aussi à la prévention contre les inondations. En effet, les zones humides, en stockant l'eau dans les marais, mares, étangs, prairies humides, ont une fonction de zone tampon qui permet d'éviter ou de limiter l'ampleur des pollutions ainsi que des inondations en aval. Les continuités vertes telles que les bandes enherbées et les ripisylves viennent conforter ce rôle.


Un outil de maintien des activités économiques  

 
La gestion des espaces naturels est souvent liée au maintien d'activités agricoles et /ou sylvicoles au sein de territoires de plus en plus urbanisés. La mise en œuvre de la TVB passe par la création d'engagements contractuels avec les acteurs du territoire à l'aide d'outils déjà existants (contrats NATURA 2000, MAET...) afin de préserver voire améliorer le fonctionnement du réseau écologique.




Haut de page


There are three major facts that should be watched out for in all payday loans in the United States.