Tableaux de bord : le Loir-et-Cher et ses arrondissements à la loupe

De nouveaux tableaux de bord, pour le département et chaque arrondissement, proposent une lecture rapide et documentée des derniers indicateurs démographiques et économiques disponibles. Cette série offre ainsi à tous un outil synthétique d'observation, de diagnostic et de suivi du territoire.

Le Loir-et-Cher voit sa population augmenter grâce à un excédent migratoire significatif, témoignant de son attractivité. Les taux d’activité sont élevés et le chômage plus faible qu'aux niveaux régional et national. Le parc des logements progresse, tout comme la vacance, tandis que les résidences secondaires diminuent. L’économie locale a muté : la sphère des services gagne en importance, par son dynamisme mais aussi en raison du  repli du secteur productif, qui reste tout très présent. Cet état des lieux masque des situations et évolutions très différentes.


L'arrondissement de Blois est boosté par une croissance démographique forte, conséquence d'un net excédent migratoire et d'une dynamique démographique naturelle vigoureuse qui singularise le territoire. Sa population, jeune et active, dispose d'un parc de logements en progression. L'économie locale, dominée par les activités présentielles, a beaucoup souffert. La tendance s'est toutefois inversée en 2016, avec des créations significatives d'emplois.


Partageant quelques caractéristiques (population vieillissante, progression modérée des logements), les arrondissements de Vendôme et de Romorantin se différencient beaucoup. L'arrondissement de Vendôme perd de nouveau des habitants et son attractivité s'est émoussée. Son économie, nettement marquée par les activités de production, semble se redresser après avoir subi des pertes d'emplois importantes. L'arrondissement de Romorantin-Lanthenay, globalement attractif, présente un visage contrasté. Le secteur de Romorantin, sinistré dans les années 2000, bénéficie à présent de la plus forte dynamique démographique du Loir-et-Cher et son économie reprend des couleurs. Le secteur de Salbris enregistre en revanche des pertes continues de population et d'activités.

Tableaux de bord réalisés avec le concours financier de l'Etat et du Conseil départemental de Loir-et-Cher

UD Dirrecte 41

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.