Résultats de l’enquête de conjoncture menée entre le 17 et le 28 novembre 2014 - Analyse réalisée sur la base de 142 réponses exploitables.

Les responsables ayant répondu à l’enquête de conjoncture font état d’une baisse d’activité au 3ème trimestre. Elle est particulièrement marquée dans la construction. Les investissements sont repoussés et les effectifs, permanents ou non, se réduisent dans une proportion croissante d’établissements. Les perspectives ne sont guère réjouissantes. Malgré des carnets de commande majoritairement considérés comme satisfaisants, les dirigeants anticipent plutôt une nouvelle baisse d’activité. Leur moral s’effrite de nouveau et plusieurs d’entre eux craignent pour la pérennité de leur entreprise.

Lire la suite en téléchargement

Résultats de l'enquête de conjoncture réalisée auprès de plus de 6 000 entreprises artisanales du Loir-et-Cher et du Loiret


Engagée depuis début 2012 auprès des artisans du Loir-et-Cher, l’enquête de conjoncture est, depuis cette année, élargie aux entreprises artisanales du Loiret. Pour cette 3e édition,  6 251 artisans des deux départements ont ainsi été sollicités par courriel entre le 1er et le 21 octobre. 669 artisans y ont répondu (409 pour le 41 et 260 pour le 45). 58 % sont employeurs et regroupent plus de 1 900 salariés.

(Lire la suite en téléchargement)

L’innovation constitue indéniablement un moteur de croissance des entreprises. Bon nombre d’entreprises de la région y sont engagées, y compris parmi les plus petites. Une enquête réalisée par l’Observatoire sur la proposition du Conseil régional fait le point sur les pratiques, attentes et besoins en ce domaine.

L'innovation constitue une réalité pour près de 6 répondants sur 10, qu'elle se concrétise par la mise sur le marché de nouveaux produits ou services, ou qu'elle porte sur un procédé. Elle s'est traduite par des embauches dans plus de la moitié des entreprises concernées, ce qui témoigne d'un réel saut qualitatif, et a permis pour une grande majorité d'augmenter les parts de marché en France. Elle a également favorisé l'accroissement des débouchés de l'industrie à l'international. Les services en ont retiré une amélioration de leur résultat d'exploitation. Le marché constitue indéniablement l'aiguillon principal ; mais il peut aussi être un frein lorsqu’il est insuffisamment cerné. Beaucoup d'entreprises sont également rebutées par l'aspect financier de l’innovation.

Celle-ci joue un rôle indéniable d’amortisseur de crise. D’ailleurs, les entreprises innovantes de notre panel ont pour la plupart maintenu leurs efforts financiers en ce domaine, malgré une conjoncture défavorable. Il s’agit en effet le plus souvent d’une démarche pérenne, au vu des projets nouveaux qui ont été identifiés.

Retrouvez les résultats complets de l’enquête en téléchargement

Alors que le 1er trimestre laissait espérer une amélioration de l’activité, les résultats du printemps sont décevants. Le niveau d’activité en Loir-et-Cher se situe en effet nettement en-deçà de celui du printemps 2013, avec un recul de 8 % des chiffres d’affaires des entreprises. Les investissements, bien orientés en début d’année, ont été lourdement impactés : 37 % de moins qu’au 2ème trimestre 2013. Ce phénomène touche la région et le pays, mais dans une moindre mesure. De même, les nouvelles surfaces de locaux d’activités sont à un niveau particulièrement faible. Les importations ont également fléchi, mais on constate en revanche une légère reprise des exportations, ce qui n’est pas le cas dans le Centre et en France. La construction de logements est toujours en souffrance. Les mises en chantier sont du même ordre qu’au printemps 2013, soit l’un des plus faibles volumes des dix dernières années. Sans l’apport des programmes collectifs, sans doute liés en grande partie aux opérations de rénovation urbaine de Blois et Romorantin-Lanthenay, le total serait encore plus faible tant la demande en maisons individuelles se restreint.

voir la suite dans l'Observatoire de la Conjoncture

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.