Au 1er janvier 2014, les périmètres des communautés de communes ont changé : regroupements, dissolution, adhésion de communes jusque-là isolées.

  • Les cartes générales 2013 et 2014 sous forme de diaporama



Vous pouvez également visualiser la façon dont ces communautés se sont construites au fil des années

(Pour voir les présentations en plein écran, cliquer sur le bouton en bas à droite de la présentation.)

Le moral des dirigeants s'effrite de nouveau


Les anticipations des dirigeants recueillies lors de l'enquête du mois de juin se sont malheureusement vérifiées. L'activité ne redécolle pas ; elle aurait même tendance à s'effriter peu à peu. Bien sûr, on trouve ici ou là des entreprises qui se portent bien, qui exportent, qui ont des carnets de commande bien remplis, mais ce sont des exceptions. Majoritairement, les chiffres d'affaires se contractent. Depuis plusieurs trimestres, le commerce de gros est le secteur qui semble le plus souffrir de ce marasme, du fait de sa très grande dépendance vis-à-vis du niveau d'activité des autres branches (au même titre que le transport).


Chez nos répondants, la situation financière s'est dégradée au cours de l'été. Les entreprises de services, souvent de petite taille, sont les plus fragilisées. Les responsables ont à faire face de plus en plus souvent à l'allongement des délais pris par leurs clients pour régler les factures.


L'investissement pâtit inévitablement de cette conjoncture morose. La proportion des établissements opérant des reports croît petit à petit ; pour cette enquête, elle atteint 7 sur 10. Les efforts d'innovation sont également mis à mal. Dans la mesure du possible, les entreprises tentent cependant de les maintenir, voire de les intensifier quand elles en ont la possibilité. La taille et la surface financière jouent alors un rôle nettement plus important que le secteur. Le positionnement sur un marché plus vaste que le territoire local ou national probablement aussi. On remarque en effet que les entreprises exportatrices (peu nombreuses il est vrai) ont connu davantage de succès au cours des derniers mois que précédemment.


Depuis le printemps, les retombées négatives sur les effectifs permanents se font sentir plus pesamment ; la tendance s'est confirmée, voire amplifiée, durant l'automne. La construction est particulièrement confrontée à ces réductions de postes, y compris non permanents. Le recours au chômage partiel se maintient à niveau marginal.


Les prévisions pour les prochains mois sont à l'image de l'activité passée et ne laissent entrevoir aucune amélioration. Les carnets de commande ne se regonflent pas, en particulier dans le commerce de gros et les services. La majorité des dirigeants s'attendent à une activité de nouveau en baisse, ce qui aura pour conséquence de nouvelles coupes dans les effectifs temporaires. Plusieurs d’entre eux pensent même que la survie de leur entreprise est en cause. Le moral s’effrite de nouveau ; le sentiment général est au pessimisme dans de larges proportions et ce pour la cinquième enquête consécutive.

(lire la suite en téléchargement)

Mise en place d’une banque de données sur les projets structurants des territoires - Présentation du 4/11/2013


Le projet de "Trame Verte et Bleue" (issu des lois du Grenelle de l'environnement) vise à identifier un réseau d'échange sur tout le territoire français qui devra permettre aux espèces animales et végétales de communiquer, circuler, s'alimenter, se reproduire et se reposer afin que leur survie soit garantie. Des "réservoirs de biodiversité" seront reliés par des "corridors écologiques" .

En Loir-et-Cher, quatre Trames Vertes et Bleues (TVB) sont à l'étude.

La TVB du Pays Vendômois a été adoptée en 2013.

Dans le cadre de l'Observatoire du Développement Durable, retrouvez une rubrique sur les indicateurs de la biodiversité. Une dizaine d'indicateurs concernant les zonages de protection de la nature, l'état des cours d'eau et les espèces animales et végétales. Indicateurs de la biodiversité

Ces indicateurs sont également consultables sous forme cartographique dans l'Atlas du développement durable du Loir-et-Cher.

N'hésitez pas également à consulter la rubrique "Environnement et urbanisme" pour accéder à des données sur l'eau, les déchets, les espaces naturels, les Trames Vertes et Bleues....

Les Trophées de l'eau mettent en valeur les actions exemplaires pour la protection de l'eau et des milieux aquatiques.

Le Conseil général et l'Observatoire de l'économie et des territoires de Loir-et-Cher récompensés

Crédits photos : Jean-Louis Aubert

Parmi 104 candidatures sur l'ensemble du bassin Loire-Bretagne, l'Agence de l'eau a retenu 12 lauréats dont le Conseil général de Loir-et-Cher dans la catégorie "protection des ressources et réduction des pollutions".

Le Conseil général de Loir-et-Cher travaille sur la mise en place d'une gestion patrimoniale de l'eau potable à l'échelle du département faisant suite à la révision en 2012 du schéma départemental d’alimentation en eau potable. Cette action "exemplaire" s'appuie notamment sur un outil cartographique départemental de connaissance et de suivi des réseaux mis en place et administré par l'Observatoire de l'économie et des territoires de Loir-et-Cher en collaboration étroite avec le Service départemental de qualité des eaux.

Il s'agit d'un SIG - système d'informations géographiques - disponible via Internet (webSIG). Cet outil sera accessible aux collectivités gestionnaires de l'eau potable qui le souhaitent afin de les aider à mieux connaître leur patrimoine. Surtout, l'outil va leur permettre de localiser et d'archiver la mémoire des incidents, casses, travaux survenus sur le réseau. Les objectifs à terme sont notamment d'anticiper la problématique du renouvellement des réseaux et d'économiser la ressource en eau.

L'outil est actuellement en phase de test et de validation sur le territoire du syndicat d'eau potable Val d'Eau qui apporte son expertise au développement des applications cartographiques.

Pour comprendre ce qu'est ce "webSIG" destiné à la gestion patrimoniale de l'eau potable mis en place par l'Observatoire et le Conseil général, nous vous invitons à visionner la démonstration vidéo ci-dessous :


Auparavant, le 24 septembre, le Conseil général et l'Observatoire ont présenté l'ensemble de ces travaux lors des Rencontres de l'eau intitulées "La gestion patrimoniale des réseaux d'alimentation en eau potable" à Clermont-Ferrand.
Voir le diaporama de la présentation technique concernant le webSIG "AEP".

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.